La recherche et l'innovation en Suisse seraient menacées

La Suisse fait aujourd'hui partie des leaders mondiaux en matière de recherche et d'innovation.
Image
Forschende sind bereits heute verpflichtet die Versuche auf ein Minimum zu beschränken

La Suisse fait aujourd'hui partie des leaders mondiaux en matière de recherche et d'innovation. C'est une raison importante de la prospérité du pays, qui ne peut se prévaloir ni de précieuses ressources naturelles ni d'un grand marché intérieur. Une interdiction totale de toute recherche sur les animaux et les êtres humains, extrême et unique au monde, paralyserait des branches entières de la recherche.

Les institutions et les entreprises concernées seraient contraintes de délocaliser leurs activités à l'étranger. En conséquence : le pôle de recherche suisse perdrait beaucoup de son attrait et les hautes écoles ne seraient plus compétitives sur le plan international. L'initiative empêcherait en outre les entreprises de tester un produit à l'étranger tout en le produisant en Suisse.

Les conséquences pour les soins médicaux seraient désastreuses

L'initiative met en danger les animaux de compagnie et d'élevage

La recherche et l'innovation en Suisse seraient menacées

Conséquences négatives pour l'économie et les consommateurs