Philippe Valmaggia dit non à l'initiative extrême

Philippe Valmaggia

Philippe Valmaggia

En tant que médecin, je veux proposer la meilleure thérapie aux patients. Ces traitements ne seraient pas disponibles sans la recherche du passé. Aujourd'hui, nous devons poursuivre la recherche pour pouvoir aborder les problèmes de santé du futur. Il est important de remplacer, réduire et réformer les expérimentations animales si possible. Cependant, interdire ces recherches sans solution alternative, comme le veut cette initiative, mettrait la santé de tous en danger.

Pourquoi je vote NON

Les conséquences pour les soins médicaux seraient désastreuses

L'initiative met en danger les animaux de compagnie et d'élevage

La recherche et l'innovation en Suisse seraient menacées

Conséquences négatives pour l'économie et les consommateurs