Benedikt Schmidt dit non à l'initiative extrême

Benedikt Schmidt

Benedikt Schmidt

Die Initiative verbietet nahezu alle Forschung mit Wirbeltieren. Sie verbietet auch die Forschung für den Naturschutz. So schadet die Initiative letztlich Mensch, Tier und Natur.

Pourquoi je vote NON

Les conséquences pour les soins médicaux seraient désastreuses

L'initiative met en danger les animaux de compagnie et d'élevage

La recherche et l'innovation en Suisse seraient menacées

Conséquences négatives pour l'économie et les consommateurs