Vincent Simon dit non à l'initiative extrême

Vincent Simon

Vincent Simon

Réduire autant que possible l'expérimentation animale, c'est la voie à suivre. Vouloir l'interdire totalement signifie simplement abandonner des malades à leur sort. Ce n'est pas acceptable.

Pourquoi je vote NON

Les conséquences pour les soins médicaux seraient désastreuses

L'initiative met en danger les animaux de compagnie et d'élevage

La recherche et l'innovation en Suisse seraient menacées

Conséquences négatives pour l'économie et les consommateurs